ActionFilmPetit & Grand Ecran

Avis Buffy Contre les Vampires: le film (Pt 1/2)

Avant de vous parler de la série Buffy contre les vampires, il faut que j’aborde la non cultissime (on peut même parler de nanar) œuvre avec laquelle tout a commencé!

Il s’agit du film Buffy, tueuse de vampires sortie en juillet 1992. Ce film très étrange, on le doit à Joss Whedon, oui lui, on fait tous des erreurs et des essais avant d’atteindre le summum, mais ce film désastreux n’est pas entièrement de sa faute.

Si le point central est similaire à la série, tout le reste est « spéciale » et c’est ce dont je vais vous parler.

📌 Premier constat quand on découvre le film

Qui a eu l’idée de donner une traduction aux prénoms? C’est une horreur auditive, je vous assure que l’on hésite entre la honte d’entendre ça et l’esquisse d’un sourire tellement c’est ridicule. Je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps, Buffy est devenue Bichette

Allez, on ne va pas se faire de mal à tergiverser sur cette atrocité visuelle et auditive, on passe plutôt à Spike qui est devenu Marcel. Oui, Marcel, apparemment c’est censé être cool, romantique. Et donc, Bichette ce n’est pas L’Élue ou La Tueuse, mais La Terreur… Donc Bichette La Terreur, passons, on va s’énerver pour rien XD.

📌 Deuxième constat

Dès le début du film, on a envie de mettre des claques aux personnages, car ils sont agaçants à entendre et voir. Certes, je pense que c’est fait exprès d’insister sur le côté superficiel et godiche des personnages féminins. Ainsi que sur le côté macho, rien dans le cerveau des mecs. Mais là, c’est tellement mal dosé que l’effet est raté.

Cependant, on remarquera que le petit côté humour/humour noir était déjà présent (je ne parle pas des dialogues ou scènes pathétiques qui sans faire exprès donnent un moment ridiculement marrant, sans faire exprès quoi), et ça, c’est un point important pour la future série.

Buffy tueuse de vampires

📌 Troisième constat

Si à l’époque certains acteurs ne devaient pas créer spécialement une réaction, aujourd’hui c’est quand même dingue de voir tout ce casting à ses débuts. Tout d’abord, le regretté Luke Perry, probablement choisi pour sa belle gueule. Hilary Swank, qui n’a plus rien à prouver depuis! Donald SutherlandMagneto quoi. Ben AffleckDavid ArquetteSeth Green qui sera d’ailleurs repris pour jouer dans la série le personnage de Oz, le loup-garou. Tout ce monde côtoie des acteurs de secondes zones, ce qui en fait un casting entérocyte.

📌 Quatrième constat

L’idée de départ de Joss Whedon parait simpliste au premier abord, mais va se révéler géniale. Bichette est une adolescente américaine typique: blonde, jolie et débordante de vie. Elle est la pom-pom girl vedette de son école et est entourée de plein d’amies. Ses activités culturelles se limitent au shopping et à sortir avec son petit ami.

Enfin, sa plus grande ambition est de se marier avec une star de cinéma. En somme, une fille pas intéressante, avec le charisme/cerveau d’une huitre (enfin, ça, c’est peut-être dû à l’actrice). Tout cela va changer lorsque son pouvoir va se réveiller et qu’elle prendra conscience de son but réel: tuer les vampires.

En gros, là, Joss Whedon vient de nous pondre une œuvre où l’héroïne est une femme, qui est une élue, affublée de force surhumaine. C’était déjà atypique pour l’époque! Cette idée va continuer sa voie dans Buffy la série, pour au final ouvrir le chemin à une multitude de séries TV où c’est la femme la star. Comme dans Alias, Charmed, Dark Angel…

Je soulignerai que ce film catastrophique n’est pas entièrement dû à Whedon, c’est la Fox qui n’avait pas pris au sérieux son projet de tueuse de vampires.

Luke Perry dans Buffy tueuse de vampires

Voilà, c’est tout ce qu’il y a à retenir du film Buffy, tueuse de vampires de 1992. Un film avec une superbe idée de départ: une jolie femme qui ne meurt pas dès le début du film, mais qui au contraire passe de potentielle victime à héroïne.

Hormis cela, le film pêche dans tous les domaines: bande originale, dialogues, scénario, mise en scène. Heureusement, malgré son passage raté au Box-office, Joss Whedon a su se rattraper et trouver quelqu’un pour lancer la future série.

Vous noterez aussi que paradoxalement le film, c’était très bien vendu en cassette VHS et avait même bénéficier d’un tirage DVD et Blu-ray.

Je dirais pour conclure qu’une fois n’est pas coutume, c’est l’adaptation et non l’œuvre originale qui est meilleure, ce qui est très rare. NE RATEZ surtout pas la partie 2 de mon dossier sur Buffy.

FIN PARTIE 1/2

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu:

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

Laissez un commentaire on réagira avec vous!

En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading