Beat'em allTest

Test du jeu Gungrave GORE chez Prime Matter

Gungrave c’est un jeu sorti en 2002 sur Playstation 2, ouais ça ne nous rajeunit pas. Se présentant en cel shading, il s’agissait d’un jeu de tir à la 3ème personne. Gungrave fut ensuite adapté en 2003 en anime. Puis, une suite à vu le jour en 2004 sous le nom de Gungrave Overdose. Il reprenait la série, mais 3 ans après les évènements de la série animée. La licence était, disons-le, plutôt moyenne (à part la série anime). Nous sommes 18 ans après, et voici GUNGRAVE G.O.R.E!

Grave, de son nom complet Death Beyond the grave a donc été ressuscité une nouvelle fois. Le jeu ne va pas vous expliquer le pourquoi du comment de ce nouvel opus. Par contre, vous pouvez visionner, ou plutôt lire un résumé de l’histoire originelle dans le menu Histoire.

Comme sur ce blog ont fait toujours tout pour vous aider au mieux, je vais vous donner le contexte. Brandon Heat est un mafieux qui un jour est trahi par son meilleur ami Harry MacDowell par qui il fut tué de sa main.

Revenu d’entre les morts, il n’y a plus rien de Brandon ou de son ancienne vie, c’est désormais Grave un être surpuissant qui part en croisade contre la mafia (dont Harry est devenu le parrain) ou quiconque se mettra sur son chemin. Dans G.O.R.E, on travaille avec Mika (la fille de Big Daddy, l’ancien parrain) et une équipe sous le nom de El Arcangel pour éradiquer le Seed (une drogue qui transforme les gens et a presque éradiqué le monde) mais surtout pour effacer du paysage le cartel qui la diffuse: le clan Raven.

On prend le contrôle de Grave, l’homme possède une paire de pistolets Cerberus, mais aussi son cercueil en bandoulière multifonction. On parcourt des entrepôts, des quartiers assez sombres avec quelques enseignes néons.

Vous ne pouvez pas vous perdre, il n’y a pas de lieux cachés ou quoique ce soit à dénicher, ni à interagir. Les ennemis sont partout, devant, derrière, au-dessus de vous. Vous avancez, vous tuez, rien de plus, rien de moins, parce que Gungrave G.O.R.E c’est un hommage old-school sans fioritures.

Le souci, c’est que la technique et le gameplay ne sont ni dignes de nos jours, ni dignes d’avant. On sent bien que le développement du jeu date d’il y a un paquet d’années. Ce n’est pas moche au point d’être immonde, mais ce n’est pas digne d’une sortie 2022, tout est très géométriques, aucun détail pour les structures et des contours grossiers voir insipides pour les êtres humains. Le problème, c’est que les couacs continuent avec le personnage principale: Grave. Vous pouvez certainement imaginer un plongeur de l’époque en tenue avec un scaphandre? Ou un prisonnier relié à son boulet? C’est ce qu’on ressent quand on prend le contrôle de notre personnage: la lourdeur!

Gungrave il fait pleuvoir les douilles et aux vues de son arsenal on le comprend, d’autant plus que nos munitions sont illimitées. Y’a de l’action, ce n’est pas un soucis, les problèmes sont ailleurs, comme ces films d’actions où on ne s’ennuie pas mais où le scénario est naze.

Les Cerberus tirent 4 balles par 4 balles, mais pas en continu, vous devez spammer la touche… un choix qui craint étant le très grand nombre d’ennemis présents dans ce jeu. Si vous chargez un tir, celui-ci sera très puissant. Le cercueil dégage un peu le tas devant Grave ou renvoi les missiles à leurs propriétaires. Les tirs de démolition sont une capacité spéciale qui consomme une charge. Il peut aussi attraper un ennemi pour s’en servir de bouclier ou le jeter.

Il y a beaucoup de touches à mémoriser, pour les combos aussi, je me suis pas mal perdue. Enfin, il possède un petit saut et une esquive, l’esquive étant vraiment de mauvaise qualité. J’ai bien aimé le côté grosse artillerie, on n’est pas là pour faire dans la dentelle, mais le poids du personnage et l’esquive qui n’est pas efficace nous handicape face à des vagues d’ennemis. Une chose est sûre, quand vous voyez la marée ennemie qui va se déverser sur vous, vous serrez les fesses lol.

Vite fait, sachez qu’on améliore Grave au fil des chapitres, mais surtout, et ce point est très appréciable, on a la possibilité de prendre le contrôle de deux autres personnages durant l’aventure (attention, ce sera pour quelques phases).

Non seulement c’est appréciable de changer de personnage, mais en plus vous vous rendrez compte que la lourdeur de Grave est encore plus flagrante après ça. Les gameplay seront différents de Grave (même si Bunji joue aussi avec une paire de flingues), surtout pour Quartz qui se bat sans armes au profit de ses techniques en arts martiaux.

À la fin d’un chapitre, vous aurez un écran de score vous jugeant sur le temps que vous avez passé dans le chapitre, vos tirs réussis ou vos prouesses artistiques. Certains prendront ce défi très au sérieux, et d’autre comme moi qui auront mal aux doigts et seront juste fières d’avoir survécu au 50 millièmes ennemis se moqueront des notations.

NOTE 12/20 – Le challenge Gungrave G.O.R.E se compose de 31 niveaux, ce qui vous offre une douzaine d’heures de jeu (vous pouvez largement augmenter ce temps vu la difficulté du titre). Pour moi, Grave est un personnage intéressant tant dans son design que mentalement, cependant, il est sous-exploité et handicapé par des défauts. Mais surtout, n’est pas Alucard (Hellsing), Dante (DMC), ou Bayonetta qui veut! Difficile de rivaliser avec ce haut du panier.

Pourtant, des nostalgiques y trouveront probablement leur bonheur, se remémorant la période des jeux PS2 et ce qu’ils proposaient (on avance sans rien d’autre à faire que de tuer = la force brute est reine, aucune vie en dehors des ennemis). Le tout sur leur console next-gen mais sans next-gen. C’était donc un pari risqué de rester à l’ancienne qui touchera un public bien précis.

💎 Review réalisée à partir d’une version PS5.

Points Positifs

● Les cinématiques.
● Originalité de l’arme.
● Jouer avec 2 autres perso.
● Un challenge.
● Old school pour les nostalgiques.

Points Négatifs

● Manque de finitions.
● Environnement se ressemblent.
● Bestiaire non diversifié.
● Direction artistique peu convaincante.
●Histoire difficile à suivre.


Informations

Sortie: Le 22 novembre 2022
Langue: Texte français
PEGI: 16
Dispo: PC, PS5, PS4, One, Series
Éditeur: Prime Matter, Plaion
Développeur: Iggymob
Mode: Solo

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu!


En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

Laissez un commentaire on réagira avec vous!