ActionRPGTest

Test du jeu vidéo Trinity Trigger de FuRyu

Avis au retrogamers, nostalgiques des vieux RPG japonais, Trinity Trigger est sorti le 25 avril 2023! Étant un Action-RPG qui peut se jouer en coop, Ambre et moi avons sauté sur l’occasion de reformer notre alliance de choc. Ce jeu avait tout pour nous plaire et nous avions tant envie de l’aimer… Déjà parce que c’est un jeu conçu par une bonne partie de l’équipe ayant travaillé sur « Secret of Mana » sur SNES, et encore plus pour la promesse de pouvoir jouer ensemble! Alors qu’avons nous pensé de ce titre? On vous raconte tout dans la suite.

Peux-tu me passer le lore s’il te plait?

Dans un monde lointain, où personne ne parle français, les dieux de l’Ordre et du Chaos se faisaient la guerre depuis fort longtemps. Leurs armes tombèrent sur le monde et le façonnèrent. Ces combats n’ayant abouti à aucun vainqueur, ils se mirent à utiliser des champions humains pour se battre à leur place. À chaque génération, un champion de chaque dieu nait. Reconnaissable par sa marque, son objectif est de se mettre sur la tronche avec celui du camp opposé. Vous allez incarner Cyan, un porteur de la marque du Chaos. Élise, qui le sauvera des assassins tentant de mettre fin à sa vie. Et enfin, Zantis, un Oracle de Guerre qui passait par là.

Artworks et dialogues de trinity trigger

Ensemble, ils vont tout faire pour mettre fin aux cycles de violence perpétrés depuis des générations. Il seront également aidés dans leur quête par des Triggers, des Pokém… Pardon, des animaux magiques invoqués pouvant se changer en armes. Celui de Cyan n’a pas été invoqué, il est choupi, il est amnésique, et il a reconnu seulement la marque de guerrier du Chaos sur son visage. Oh lala, on se demande si cela peut avoir un impact dans l’histoire par la suite, wink wink. Si vous avez envie de connaitre la suite, on vous laisse la découvrir. L’histoire se déroulant sur une quinzaine d’heures de jeu, autant qu’il vous reste quelques trucs à apprendre!

Le scénario et le lore, comme vous pouvez le constater par cette description enthousiaste, n’ont rien d’exceptionnel ou d’original. Hélas vus et revus, ils sont malheureusement en prime accompagnés de personnages creux et clichés, qui ne brillent pas non plus par leurs conversations. Si cela aurait surement pu passer du temps de notre adolescence, le regret de nos jeunes années n’a pas suffit à les rendre plus intéressants.

Un enrobage sucré et coloré

Le scénario est un peu creux, mais qu’en est-il de l’univers? Quelques cinématiques en mode animé japonais époustouflantes (on en aurait voulu tellement plus)! Des art-works à couper le souffle. Un chara desing très chouette, avec des tenues vraiment jolies à regarder. D’ailleurs, le jeu en lui-même est plutôt coquet, avec des décors en vue à la 3eme personne en 3D isométrique. On sent la volonté de titiller la nostalgie des joueurs et joueuses de la première heure, avec un beau rendu retro-lissé. Oui, maintenant on invente des termes ici, notre imagination n’a aucune limite.

décors du jeu trinity trigger

Chaque zone est délimitée par une ambiance bien à elle. Vous aurez donc un biotope qui lui est propre, une musique thématique assez chouette, un type de constructions… Si c’est sommaire, ça n’en est pas moins plaisant à découvrir et chaque biome possède son propre bestiaire. Vous l’aurez compris, le but dans ce jeu n’est pas de réinventer la roue mais bien de capitaliser sur un savoir-faire acquis depuis de nombreuses années. De ce fait, on a vraiment l’impression d’avoir entre les mains un bon jeu SNES réadapté. Si ce jeu est une création récente, il aura plus d’intérêt pour quelqu’un qui aime ça (rangez-moi donc ce câble péritel, vous êtes sur PS5)!

Mentionnons les petits cris (barks) poussés par les personnages jouables à chaque p&7§#@!n d’action que vous ferez. Trop c’est trop! Attendez vous à saturer au bout d’un moment. Nous prédisons que « ha », « hiaa », « han », « oumpf » hanteront vos rêves après chacune de vos parties.

monde de la glace dans trinity trigger

Parlons un peu de Gameplay

Comme cité précédemment, Trinity Trigger est un JRPG à l’ancienne. Oubliez cependant les combats au tour par tour : on part sur le, un peu plus moderne, action-RPG. Le gameplay des combats est nerveux et d’une grande simplicité. Une mini map, un bouton pour taper, un autre pour esquiver, les gâchettes pour changer d’arme, de personnage et pour un accès rapide à l’inventaire de potion. Vous avez également 2 coups spéciaux par arme, que vous pourrez utiliser régulièrement lorsque votre jauge sera pleine ou que votre arme se mettra à briller. Le jeu prend le temps de tout vous expliquer par un tutoriel bien fait, aucun souci de ce côté là.

Une innovation (dont on se serait bien passées): la jauge de Stamina. Ah, que vous allez la maudire cette jauge ! Concrètement, elle vous oblige à arrêter de taper au bout de quelques coup le temps que le personnage récupère. Si cette mécanique a très certainement pour but de vous obliger à changer régulièrement de personnage, elle s’avère très frustrante la plupart du temps. Compte tenu du fait que de nombreux boss requièrent un certain type d’armes pour prendre des dégâts, switcher entre les personnages n’aura pratiquement intérêt au début du jeu. On a aimé que les développeurs tentent des choses, mais dans le cas de cette mécanique ce n’était pas une franche réussite.

customisation des armes dans trinity trigger

De la customisation bien poussée

Enfin, cela reste un RPG, vous pourrez donc améliorer très régulièrement les stats de vos triggers (pour rappel, vos compagnons qui se changent en armes) et personnaliser leurs coups spéciaux et armes. Ce système, bien pensé, tire le jeu vers le haut et vous laisse la possibilité de monter vos armes de pas mal de façons si vous aimez personnaliser votre arbre de compétences. Au fur et à mesure de l’aventure, vous récupèrerez de plus en plus d’armes différentes pour chacun de vos 3 personnages, ce qui rendra le montage de vos avatars d’autant plus intéressant.

Vous pourrez pousser encore plus le système de personnalisation en y ajoutant des manatites glanées ça et là dans le jeu. Les fans de FFVII y reconnaitront sans problème une adaptation bienvenue du système des matérias. Vous pourrez en ajouter 6 par arme, ce qui vous laissera un paquet de possibilités. On vous proposera également de faire un peu de craft pour faire des économies. Vous pourrez justement fabriquer des potions (vous en aurez bien besoin pour une certaine IA, mais nous y reviendrons très vite) ou des manatites.

Prom’nons nous avec l’IA, pendant que le boss n’y est pas…

… Car si le boss y était, il nous défoncerait!!!

Ah, vos compagnons (d’infortune) quel bonheur de les voir constamment foncer dans les pièges, tirer à l’arc au corps à corps, ne jamais utiliser leurs attaques spéciales par eux-même… Si on n’était pas obligés d’utiliser une arme particulière pour détruire l’armure des boss, on les laisserait presque mourir pour ne pas les voir faire fondre notre stock de potions comme neige au soleil. Ah ça, pour se soigner, ils sont autonomes, mais pour bien jouer il n’y a plus personne ! Le jeu étant relativement facile, c’est à se demander si les développeurs n’ont pas fait exprès de les rendre si nuls pour augmenter la difficulté.

En ce qui concerne les combats de boss, qu’ils sont leeeeeents! Ce n’est pas super dur mais le nombre de coup que doit prendre chaque boss pour mourir est affreusement élevé. On s’ennuie, c’est un comble ! Et ce ne sont pas les quelques quêtes annexes fedex que vous ferez en plus qui raviveront votre attention.

Coop mon amour

Notre carotte, vous l’aurez compris, c’était la coop. Bon. Avez-vous déjà entamé un titre en coop où vous ne pouviez jouer à plusieurs qu’au bout de 3-4 heures de jeu? Hé bien nous, maintenant, oui. Se passer la manette toutes les demi-heures pour incarner le personnage principal, nous avions une autre vision du jeu à plusieurs. On a dû se faire un Overcooked au milieu pour faire passer notre frustration, c’est vous dire. Nous avons d’ailleurs dû attendre d’avoir les 3 personnages réunis pour pouvoir jouer ensemble! Autant vous dire qu’on bouillait sur place.

Quand nous avons pu enfin jouer à deux, nous avons apprécié d’avoir une vraie personne sur qui compter! Et notre stock de potions nous en a remercié même si le jeu en est devenu encore plus facile. Pour être honnêtes jusqu’au bout, il faut tout de même admettre que ça restait une très bonne idée de proposer de la coop et qu’on aimerait voir ça plus souvent.

NOTE 14/20 – En conclusion, Trinity Trigger n’est pas le jeu de l’année. Il n’a rien de rédhibitoire mais force est de constater que son manque d’originalité et que sa facilité le desservent. Comme répété précédemment, les fans de retro-gaming nostalgiques y trouveront leur compte tant qu’ils ne seront pas à la recherche d’un vrai challenge.

Pour les débutants qui ont envie de s’essayer au genre comme on le faisait auparavant on vous conseillera plutôt de vous tourner vers un bon vieux Secret of Mana. La coop, une fois possible, est au final le mode que l’on a préféré. Rien à redire sur la qualité des cinématiques dignes des animés.

💎 Review réalisée à partir d’une version PS5.

Site officiel: https://marvelousgames.com/games

Points Positifs

● Cinématiques animées folles.
● Art-works magnifiques.
● Un hommage aux JRPGs des années 90/2000, fait avec amour.
● La coop…
● Des combats simples à prendre en main et dynamiques.
● La personnalisation des armes, une mécanique aboutie.


Points Négatifs

● Pas de traduction française.
● Scénario pas transcendant.
● Dialogues et personnages clichés et inintéressants.
● L’IA aux fraises.
● … Mais seulement au bout de 3-4 heures de jeu.
● La mauvaise idée de la jauge de stamina.
● Les barks insupportables des personnages.

Informations

Sortie: Le 25 avril 2023
Langue: Texte anglais
PEGI: 12
Dispo: PC, PS4, PS5, Switch
Éditeur: Marvelous Games
Développeur: FuRyu
Mode: Solo, Coop

SalbeT

Née avec une manette dans les mains, elle a commencé à 3 ans et demi ! Plus jeux indés que AAA mais pourtant toujours présente quand il s'agit de crier son amour pour The Witcher 3 et Persona 5. Éclectique, elle a quand même des styles de prédilection : les visual novels et autres jeux narratifs, les point'n'click, les jeux de survie/aventure, les rogelites, les jeux en coop, les...

2 réflexions sur “Test du jeu vidéo Trinity Trigger de FuRyu

  • Karma Shachou

    Je suis déçue, Charles voulait le prendre pour la coop, du coup on a changé d’avis.

    Répondre
    • Je suis d’accord, c’est vraiment dommage ! On aurait voulu qu’il soit bien, il est vraiment plein de bonnes intentions à la base, ça se sent !

      Répondre

Laissez un commentaire on réagira avec vous!

En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading