AventureHorreurTest

Test du jeu vidéo Bramble: The Mountain King

Vous savez quoi? J’ai été appâtée par le trailer de BRAMBLE: The Mountain King! Grâce à mon partenaire Just For Games qui en est le distributeur, j’ai pu y jouer, c’est pourquoi je vous présente ma review.

C’est un jeune studio d’étudiants passionnés du nom de Dimfrost Studio qui s’est chargé du développement. L’éditeur quant à lui, vous le connaissez certainement grâce au blog, c’est Merge Game.

Bramble the mountain king screen 01

Tout d’abord, l’histoire

Elle nous emmène dans les terres de Bramble où l’on incarne Olle, un jeune garçon qui a dû partir à la recherche de sa sœur, kidnappée par un redoutable troll.

Le souci, c’est que Bramble est jonchée de paysages merveilleux mais dangereux, car de nombreuses créatures la peuple! Que les créatures soient grandes ou petites, c’est ça le point fort du jeu. Je suis sûre que vous n’avez pas pu rater « l’homme » terrifiant que j’ai mis en image au tout début. Nindidiou, il fait partie des plus flippants! Le titre est une sorte de conte de fée/fables aux inspirations nordiques.

Attention, il ne faut pas se fier à la gentille musique ou les paysages contemplatifs, car l’horreur et la cruauté vont très vite arriver! Attention, ce n’est pas un jeu pour les jeunes enfants. Les combats de boss sont ultra-violents, il y a de la chaire ensanglantée, des morts brutales, des monstres semi-humains aux corps visibles etc… Rien que la façon dont les boss peuvent nous tuer, tel de vulgaire brindille, ça ne laisse pas indifférent.

Je comprends parfaitement le choix de l’horreur, après tout, si Disney nous fait croire que les contes sont jolis, ce n’est jamais le cas des œuvres originales quel que soit le pays.

Le gameplay

Ici, dans la forêt impitoyable de Bramble (ce sera le cadre principal), on dirige Olle, un jeune garçon tout mignon blond aux yeux de poupons. Les commandes sont très simples, on avance, on saute, on escalade et on peut jeter des projectiles. La vue ainsi que ce que l’on voit utilise le cinématic plateformer. En gros, c’est une vue de côté, une immersion, peu d’interface, et des proportions réelles. Comme par exemple dans Limbo, Little Nightmares, Inside…

Le jeu n’est pas bien difficile et le gameplay est varié. Vous aurez des phases d’énigmes, souvent pour sauver ou aider des gnomes. Vous aurez aussi des phases simples, où on avance et contemple simplement. Quelques combats contre les boss et enfin des phases de cache-cache pour prendre la fuite. Il n’y a pas de fioriture, pas de bug, le seul point négatif (pour moi) ce sont les temps de chargement.

L’environnement

La végétation semble réaliste, parfois, je pensais même que c’étaient des photographies. Et que dire des jeux de lumières de toute beauté!

Au niveau du bestiaire, les méchants sont tellement détaillés que cela renforce la peur. Cependant, il n’y a pas que le super visuel qui en jette dans ce jeu, la bande sonore et le sound design sont tout aussi réussis. La forêt crépite, couine, tout est là pour vous déstabiliser. Occasionnellement, il y aura une chanson chantée. Bref, le jeu est très cinématographique et on sent le soin qui lui a été apporté.

NOTE 16/20 – Voilà, j’ai aimé, même si au début j’ai été « marquée » par la scène des gnomes que l’on sauve et qui… je ne vais pas la dévoiler. Vraiment, si vous êtes très sensible à la cruauté, ne jouez pas à ce titre, car c’est un exemple parmi tant d’autres.

En revanche, pour les joueurs téméraires, vous trouverez avec Bramble un jeu rempli de détails, d’environnements superbes, tantôt beaux, tantôt lugubres. Je le préfère à Little Nightmares, mais je suis déçue par la courte durée de vie (environ 5h) qui fait réfléchir au prix.

💎 Review réalisée à partir d’une version PS5.

Site officiel: https://www.mergegames.com/

Points Positifs

● Un enfant qui doit vaincre ses peurs.
● Des graphismes de dingues.
● La dimension contemplative.
● Voix de la narratrice chaleureuse.
● L’ambiance lugubre qui côtoie le mignon.

Points Négatifs

● Temps de chargement.
● Une durée de vie courte.
● Attention, le jeu pourrait choquer à cause de scènes marquantes.

Informations

Sortie: Le 27 avril 2023
Langue: Texte français
PEGI: 18
Dispo: PS4, PS5, Xbox One, Series, Switch
Editeur: Merge Games
Développeur: Dimfrost Studio
Mode: Solo

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

2 réflexions sur “Test du jeu vidéo Bramble: The Mountain King

  • C’est dingue le travail qui a été fait sur le visuel!

    Répondre
  • L’ambiance « horreur » à l’air réussie 🫣 

    Répondre

Laissez un commentaire on réagira avec vous!

En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading