ActionRPGTest

Test de l’extension Cyberpunk 2077: Phantom Liberty

Aujourd’hui, je vais m’atteler à vous parler de l’extension de Cyberpunk 2077. Nommée Phantom Liberty, elle prolongera votre expérience, vous gardera au sein de la folle Night City et plus encore.

Important: Il faut posséder le jeu de base et vous devrez installer Phantom Liberty après l’avoir acheté.

Je n’avais pas relancé de partie depuis que j’avais entièrement écumé le jeu (153 heures de jeu). Du coup, lorsque je l’ai remis en route, j’ai pu découvrir les fameuses modifications dû à la mise à jour 2.0.

La plus « visible » étant celle pour les arbres de Compétences et d’Avantages, car tous les points ont été retirés.

En effet, de nouvelles compétences ont été implémentés, donc la redistribution de nos points étaient nécessaires. Bref, je ne vais pas faire étalage de la liste, j’avais déjà publié sur ce sujet ici.

Ce qui se passe dans Phantom Liberty

Phantom Liberty apporte une nouvelle histoire pour V. Et ce qui est marquant, c’est que cette aventure peut réellement changer votre fin dans la trame principale. Je trouve ça très intéressant, car ça donne l’impression de ne pas seulement jouer à un bout d’histoire.

Juste après votre dernière mission avec le Basilik (si vous aviez avancé jusque là), vous recevrez un appel mystérieux. Une femme vous demandera de l’aide, en vous précisant qu’elle a peut-être une solution à notre mort et la Relic. Forcément, on accepte, et là, nous allons porter notre nouvelle casquette! V devient en quelque sorte agent secret.

Notez que si vous choisissez de commencer Phantom Liberty directement alors que vous n’avez pas terminé le jeu, vous commencerez après la mission Transmission et vous aurez direct 20 points pour vos arbres de compétences. Je ne pense pas que ce soit la meilleure façon d’aborder l’extension.

Mission Impossible 2077: Phantom Liberty

Cyberpunk 2077 prend un tournant de film d’espionnage et tout y est. Des méchants, des complots, une Présidente en danger, des agents dormants etc…

Vous en avez forcément entendu parler, l’un des agents dormants est une star: Idris Elba. On ne va pas y aller par contre chemins, le gars crève l’écran. C’est encore un bon point de l’extension.

Après, qu’importent les personnages, ils ne sont pas aussi exploités qu’on le voudrait. Mais il faut se dire que ça reste une extension. Vous avez toujours autant de dialogues sympas et de choix à faire que dans le jeu de base.

Comme les choses ne sont pas faites à moitié, vous quitterez les quartiers déjà connus de Night City pour Dogtown. C’est un quartier très mal famé, plus décadent et fortifié. Il s’agit d’un sous-district de Pacifica dans le sud de Night City contrôlé par le Barghest.

Les nouveaux moyens

Comme évoqué avant, il y a donc maintenant une place pour la Relic dans les arbres de compétences. Il est certes petit, mais vous offre quelques atouts sympathiques. Je ne vais pas les dévoiler donc je vais donner qu’un seul exemple. Vous pourrez détecter les points de vulnérabilités sur les parties blindées des ennemis. Mais, oui, il y a un mais, les points de Relic ne se gagnent pas comme les autres. Il vous faudra remplir des missions précises ou trouver de la technologie à récupérer.

Vous aurez aussi le loisir d’aller à la rencontre de caisses larguées par les airs. Celles-ci renferment divers objets et sont très bien gardées. À vous de voir si vous avez envie de mettre la main dessus pour en vendre leur contenu ou le garder.

De manière générale, vous aurez l’occasion de tester une centaine de nouveau objets dans cette extension. Comprenant les consommables, vêtements, implants et même des véhicules.

NOTE: 17/20 – La note ne concerne que l’extension Phantom Liberty. Cette extension coute 29€99 et vous pourrez compter sur une vingtaine d’heures de jeu (c’est le calcul officiel, donc sans l’exploration etc).

J’ai très apprécié retrouver mon personnage et surtout le fait d’avoir de nouveaux objectifs. On peut toujours choisir sa ligne de conduite et se foutre ou non des conséquences.

Dogtown n’est pas juste une ramification, ce quartier à une histoire. Mais il faut prendre le temps de lire et de se donner la peine, comme dans tout RPG.

💎 Review réalisée à partir d’une version PS5.

Points Positifs

● Retrouver l’univers.
● Le tournant espionnage.
● Les ajouts.
● Les nouveaux perso.
● Bonne durée de vie.
● L’impacte que peut avoir les décisions.

Points Négatifs

● On aimerait en savoir plus sur les nouveaux perso.
● Toujours les bugs de synchro labiale.
● Prend toujours autant de place.

Informations

Sortie: Le 25 septembre 2023
Langue: Texte & voix FR
PEGI: 18
Dispo: PS5, PC
Éditeur: CD Projekt Red
Développeur: CD Projekt
Mode: Solo

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu!


En savoir plus sur Le Blog Geek

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

3 réflexions sur “Test de l’extension Cyberpunk 2077: Phantom Liberty

Laissez un commentaire on réagira avec vous!