HorreurSurvivalTest

Test de The Callisto Protocol – Gore à souhait

Le 2 décembre 2022, Striking Distance Studios annonçait la sortie de THE CALLISTO PROTOCOL sur Instagram. En titre: « Your fight to survive begins! ». Et ils ne pouvaient pas mieux dire…C’est parti, je vous embarque dans un monde terrifiant où seuls votre dextérité et votre sang-froid pourront vous sauver!

The Callisto Protocol est un jeu de survie et d’horreur dans un monde futuriste. Par chance, je n’ai jamais joué à Dead Speace. Je n’ai donc pas de point de comparaison qui semble jouer grandement en défaveur du jeu selon les gameurs.

Un Jacob qui n’a pas froid aux yeux

Vous incarnez donc Jacob, un transporteur de marchandises intergalactiques en 2320 qui, en route vers sa prochaine destination, se fait attaquer par des individus. Le véhicule étant endommagé, il se crashe sur une planète enneigée: Callisto, une des lunes de Jupiter. Mais où a-t-il atterri? Welcome to the prison of Black Iron!

Vous aimez les membres écartelés, les mâchoires arrachées, les yeux crevés, les têtes tranchées, les corps coupés en deux? Vous voulez du trash? Vous en aurez! Quelle diversité incroyable dans la façon de mourir! On meurt beaucoup et c’est effroyablement bien fait. J’ai d’ailleurs eu la splendide idée de manger des nouilles (ramen) en jouant. Mon dégoût était à son comble quand j’ai fait face à des infectés avec des tentacules qui leur sortaient des entrailles…

La mise en scène, le suspens, les apparitions soudaines… Tout est mis en œuvre pour vous faire passer un bon moment bien flippant dans un décor sombre et lugubre. Les dialogues ne sont pas trop mal. L’histoire est sympatoche même si les temps forts de l’histoire restent prévisibles. Le rythme est soutenu, on est toujours sur le qui-vive.

Les effets de lumières et sonores rendent le jeu particulièrement anxiogène, surtout en l’absence de carte pour se diriger. Le jeu de lumière crée des effets stroboscopiques donc attention à l’épilepsie. Il remplit bien sa mission de jeu d’horreur survie. La tension est à son comble, ce qui rend le jeu oppressant. En effet, Callisto Protocol n’est pas fait pour tout le monde, et pour cause, il est interdit au moins de 18 ans.

Évidemment, il n’est pas parfait. Le jeu narratif est un tantinet léger à mon goût. En très peu de temps, le personnage est emprisonné. Pourquoi, comment? Mystère…

Nous suivons également Elias, un autre détenu que Jacob n’a jamais rencontré auparavant en ayant que très peu d’informations sur lui. Rien que le fait qu’il soit en vie est un mystère. Au début, je me suis dit qu’il allait sûrement nous la mettre à l’envers, mais non… il nous guide et fait partie intégrante de l’histoire et de l’avenir de notre perso.

Esquiver ou mourir…vite

Le gameplay en combat est basé sur un jeu de réflexes-esquives. Si vous n’esquivez pas ou ne réussissez pas à bloquer l’adversaire, seuls quelques coups suffiront à vous tuer (en Mode Normal pour ma part). Il faut le dire c’ est difficile, surtout au début. N’espérez pas finir le jeu si vous n’avez pas saisi comment fonctionne le combat rapproché. Vous vous lasserez vite à force de mourir en boucle.

Le personnage est relativement lent et les ennemis très rapides en comparaison avec la vitesse du personnage. Une nouvelle mise à jour a légèrement amélioré cette latence, mais le personnage reste, à mon goût, trop lourd. Vous pouvez tenter le mode furtif que j’ai trouvé compliqué à mettre en place. En effet, notre bonhomme n’avance pas et on se fait rapidement détecter. Il sera par contre utile contre les robots qui vous tuent en un millième de secondes si vous avez le malheur de vous retrouver nez à nez avec l’un d’eux.

Autre point important, il est souvent compliqué voir impossible de reculer afin de s’éloigner de le ou les adversaires. Où est le demi-tour à 180 degrés?? Seule échappatoire, combattre. Et surtout intelligemment, c’est-à-dire en essayant de tuer vos ennemis un par un afin d’éviter de vous retrouver débordé par leur nombre.

Déjà qu’à partir de 2, c’est la merde, alors bon courage si vous en avez 3 sur la tronche! Et pour rendre le jeu encore plus simple, pourquoi ne pas modifier le nombre d’ennemis qui réapparaissent après votre mort ?!! Et pourquoi pas des QTE tiens!!!

Les changements d’armes sont longs et la lenteur avec laquelle Jacob recharge son arme m’a fait péter un câble plus d’une fois. Vous n’avez aussi pas le temps de régénérer votre santé durant un combat donc si vous avez plusieurs monstres dégobillants à combattre: Bon chance… Soyez un chouia stratégique et vous vous en sortirez. Il suffit juste d’être bien préparé.

Autre difficulté, l’inventaire est limité. Cela m’a obligé, à contrecœur, à abandonner certains objets et de mettre plus temps pour améliorer mes armes. Heureusement, la capacité de l’inventaire augmente plus tard dans le jeu. Au fur et à mesure du jeu, vous découvrez d’autres personnages (morts pour la plupart) et des audios les concernant.

J’ai été désagréablement surprise de voir qu’on ne pouvait pas jouer en écoutant les audios (heureusement, ils ne sont pas longs). Vous trouverez plusieurs armes allant de la matraque électrique aux différentes armes à feux. Je vous laisse découvrir tout ça! Sachez que vous aurez la possibilité de les améliorer en vendant des crédits callisto ou des objets de votre inventaire.

Graphisme réaliste et de toute beauté

Concernant les graphismes, le jeu est très beau et détaillé. Il est surtout ultra-réaliste et nous plonge parfaitement dans cet univers d’horreur et de suspens qu’on aime tant. J’ai trouvé le visage de Jacob très vrai, des rides jusqu’à ses expressions.

Il n’y a pas d’exploration, vous suivez la route qui se trouve devant vous. Vous arriverez parfois à des embranchements, sachez seulement que les chemins se retrouvent peu importe lequel vous prenez.

Le décor change au fur et à mesure de l’histoire, on passe des cellules aux égouts, d’un vaisseau en feu à des tréfonds puants, beuargh! Les cinématiques sont bien faites, et le jeu est visuellement agréable. L’atmosphère sonore est terrifiante. Souvent stridente pour augmenter le suspens à l’approche de ces humanoïdes avides de chair humaine.

On se doute rapidement qu’un ou plusieurs infectés vont nous tomber dessus. Des hurlements, des infectés qui grouillent autour de nous alors qu’on rampe dans la bouche d’aération… Il y a 3 niveaux de difficulté: facile, moyen et difficile et 8 chapitres en tout. Votre durée de vie dépendra de vos réflexes et de votre rapidité. Il peut se terminer en 10 heures en mode facile et 15 heures en mode difficile.

NOTE 16/20 – Globalement, j’ai beaucoup apprécié de jouer à Callisto Protocol. Visuellement, c’est un plaisir pour les yeux, un peu moins pour les intestins car ultra gore et monstrueux (attention PEGI 18). Point négatif, les esquives et le combat au corps à corps sont limités et donnent une lourdeur au personnage.

Depuis le 15 décembre, une mise à jour est disponible afin d’améliorer le gameplay combat, la performance, la stabilité et la qualité général du jeu.

L’aspect sonore et l’environnement malsain et horrifique se marient très bien au gameplay, l’expérience est donc réussie! Il y a une grande variété d’infectés et une bonne recherche pour surprendre le joueur même si certaines situations sont prévisibles. À mon goût, le scénario manque de quelques précisions qui aurait pu enrichir le jeu narratif mais globalement, j’ai passé un super moment.

Test réalisé à partir d’une version PS4.

Points Positifs

● Visuellement réussi.
● L’ambiance générale.
● Variété du bestiaire.
● L’ambiance sonore.

Points Négatifs

● Attention au PEGI il n’est pas exagéré.
● Esquives et combats aux corps-à-corps.
● La lourdeur du personnage.

Informations

Sortie: Le 02 décembre 2022
Partenariat: Warning Up (code)
Langue: Texte français
PEGI: 18
Dispo: PS5, PS4, One, Series, PC
Editeur: Krafton
Développeur: Distance Studios
Mode: Solo

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu:

Ambre

Mon kiffe ce sont les jeux avec la meilleure immersion possible, si c’est complètement perché et irréel, c'est encore mieux! Joueuse de FPS depuis mes 18 ans, fan de jeux d’aventure (GOW), très sélective sur les RPG (Fallout 4), je recherche des jeux avec du super scénar et du narratif qui est pour moi tout comme les livres médiéval-fantastiques un moyen de sortir de ma réalité pour entrer dans un autre monde. Tu l’as compris, je suis une fan des jeux décisionnels, d’aventure, action, horror, Survival, Coop.

Laissez un commentaire on réagira avec vous!

En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading