CourseSimulationTest

Test du jeu vidéo de course Ride 5 chez Milestone

Vous vous dites certainement que c’est étrange que je teste un jeu de courses, de moto qui plus est! Vous avez raison, mais j’avais envie d’essayer au moins une fois ce genre de jeu. Vous aurez donc la vision et la découverte d’une novice sur Ride 5.

Avant-propos et présentation

Pour rappel, Milestone est le studio de référence pour les jeux de moto. Par exemple, ce sont eux derrière MotoGP ou Monster Energy Supercross.

Notez que si j’ai accepté de tester le jeu, c’est parce que j’avais lu qu’il était plus abordable aux novices! En effet, quel que soit votre niveau initial, Ride 5 vous offre tous les outils nécessaires pour progresser et maîtriser le jeu. Vous pourrez régler les aides de pilotages IA (aide neurale) pour contrôler le freinage, les virages, la direction, l’accélération et bien d’autres paramètres. Bien sûr, vous aurez le choix de la difficulté en début de partie.

Un jeu qui vous aide à progresser en pensant à tout

Avec ma non-expérience, je me suis mis toutes les aides possibles. Une fois le jeu en route, j’ai été invitée à terminer un tour d’essai, puis les choses sérieuses ont commencé! Nous devons affronter un motard concurrent pour remporter une moto. À savoir que si l’on perd ce face-à-face, nous gagnerons tout de même une moto.

Une fois la moto en votre possession, le jeu considère que vous êtes prêts et que vous allez donner le meilleur de vous-même, car vous êtes Supreme (ouais, j’ai réf Robbie Williams, je ne sais pas pourquoi). Évidemment, le but, c’est de retirer l’aide neural afin de progresser. En me renseignant, j’ai pu comprendre que jusqu’à maintenant, l’aide n’était pas bien implémentée, que ce soit dans cette licence ou celle de MotoGP. Ce souci a donc été corrigé!

Votre but est d’aller dans le Mode Carrière pour vous lancer sur les plus de 35 circuits afin de devenir Champion du monde. Les pistes des courses sont réelles et fictives. La Carrière se divise en 4 actes et un acte se débloque après avoir réussi une série de courses. Il va de soi que gravir les actes augmente la difficulté.

De multiples possibilités

Que ce soit dans n’importe quel jeu, j’aime la customisation! Et oui, qu’y a-t-il de plus satisfaisant que de voir sa propre création?! Déjà le nombre de motos est impressionnant et tout ce qu’on peut faire dessus d’utile ou non est très plaisant. Cependant, il vous faudra des Crédits pour réaliser vos achats. On va commencer par ce qui est utile, puis par le visuel:

  • L’amélioration: C’est capital, il faut améliorer son bolide afin de le rendre plus performant! Cela passera par le plus évident comme le moteur ou les freins. Aux choses dont je n’aurais pas pensé puisque l’univers de la mécanique ne m’intéresse aucunement, les jantes. Il faudra penser à adapter ses réglages avant les courses.
  • La personnalisation: Vous pourrez appliquer vos couleurs préférées ainsi que des autocollants/calques pour créer le look idéal à votre moto, votre combinaison et votre casque. Notez qu’il est également possible de partager vos créations et prendre celles des autres.

Le meilleur en réalisme!

Venons-en à ce qui m’a le plus marqué: le réalisme! RIDE 5 a été conçu pour. Le studio a fait en sorte que le niveau de réalisme et l’expérience soient ultra immersive pour offrir aux joueurs la simulation de course moto la plus authentique et la plus palpitante à ce jour sur consoles Next Gen.

Nous venons de le voir, cela passe par les circuits qui existent vraiment et la personnalisation. Mais aussi tout bêtement par les sons. Cependant, pour aller encore plus loin dans ce réalisme, désormais, vous devrez faire avec le système de météo dynamique. En outre, les nuages changent de forme et de densité, et interagissent avec l’éclairage pour des vues spectaculaires. Mais surtout, cela implique de modifier sa conduite par exemple en cas de pluie (moi ça me stresse de dingue).

NOTE: 16/20 – Milstone a adapté et corrigé ce qui pouvait freiner les novices ou les gens passionnés de motos à toucher la licence. C’est assurément un bon point pour eux.

Rien à dire sur les graphismes et la bande sonore qui sont clairement travaillés. Entre le mode Carrière, le mode Course qui regroupe Endurance, Contre la montre etc, plus le Race Creator, vous aurez de quoi vous occuper. En somme, une bonne durée de vie.

💎 Review réalisée à partir d’une version PS5.

Points Positifs

● Beaucoup de contenu.
● Réaliste.
● Les aides.
● La météo dynamique.
● Le multi local.
● Le cross-play.

Points Négatifs

● (Faut aimer le genre).
● J’ai l’impression de tomber facilement, sont méchants!
● Mode Carrière très dirigiste.
● Ça devient long.

Informations

Sortie: Le 24 août 2023
Langue: Texte en FR
PEGI: 3
Dispo: PS5, PC, Series
Éditeur: Milestone
Développeur: Milestone
Mode: Solo, coop locale, multi

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu!


En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

Laissez un commentaire on réagira avec vous!