RPGTest

Test The Caligula Effect Overdose chez NIS

The Caligula était sorti sur PS Vita et n’avais pas vraiment fait l’unanimité. Cela n’a pas empêché FuRyu de croire en son jeu qui l’a sorti en version « remake » sur PS4, PC et Switch. The Caligula Effect Overdose arrive donc naturellement sur la next gen: la PS5.

Il faut dire que ça n’a pas été de tout repos pour The Caligula Effect. En effet, le pauvre se confronte à Persona qui traite de la même thématique et le propose également avec des similitudes flagrantes.

Je ne dis pas tout ça pour l’entasser, loin de là. Mais plutôt pour comprendre qu’il a eu des bâtons dans les roues. Vous allez comprendre avec l’histoire:

De quoi ça parle?

Dans un lycée, une poignée d’élèves se rendent compte et savent qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Notre personnage quant à lui s’en rendra compte lors d’un discours où il verra des bugs graphiques: des gens déformés. L’idole, nommé µ le remarque et décide de venir nous parler. En même temps, on la comprend, elle veut que tout le monde reste dans la joie qu’elle a créé. Ce monde idéal s’appelle Mobius, c’est un monde virtuel qui aspire la conscience des gens malheureux via les chansons de µ. Pour l’épauler, elle peut compter sur Les Musiciens d’Ostinato qui approuve totalement le faux monde. Le camp adverse, dont on fera partie, se nomme le Go Home Club. Voilà, c’est comme cela qu’on va se retrouver à combattre via la manifestation de nos émotions (Catharsis Effect) pour atteindre le monde réel.

Explication du gameplay

Comme vous le voyez, il y a beaucoup de choses à assimiler, surtout du vocabulaire, et ce, dès vos premières minutes de jeu. Sachez que vous pouvez toujours étoffer avec l’anime au besoin. En plus, l’animation est plutôt agréable. Bref, bien heureusement, le titre va se démarquer par son gameplay. On va ainsi pouvoir aborder les combats.

Notre équipe se compose de 4 personnes. On joue au tour par tour avec un système en semi-temps réel où l’on peut (doit) prévoir ses coups. En effet, on vous laisse entrevoir l’avenir pour que vous puissiez voir les intentions de l’ennemi.

Vous devrez utiliser un contre, une position défensive ou une attaque pour former des chaines grâce aux techniques des personnages. La petite subtilité: les attaques pourraient ne pas servir, car il faut faire attention au Niveau de risque des ennemis.

Je vous explique cela. Des techniques sont utilisables uniquement sur des ennemis avec un Niveau de risque précis. Ou alors, elles seront efficaces qu’à partir d’un niveau de risque comme 2 ou 3. C’est donc une gestion à prendre en compte. Chaque membre à 3 ordres, ce qui fait 12 choix à faire avant le début d’un combat. Puis, le groupe attaque en même temps. Une fois qu’il a réalisé tous ses ordres, le personnage en attendra de nouveau. Ce que l’on peut retenir c’est que les combats sont dynamiques. Mais surtout, chaque coup est simulé avant d’être ordonné, cela permet un peu de prendre le contrôle, bien que beaucoup de facteurs qui entre en jeu sont imprévisibles (recul, déplacement auto).

Qu’apporte ce remake?

Enfin, si vous vous demandez quels sont les apports de ce remake, c’est une bonne interrogation. En outre, vous aurez la possibilité de côtoyer le camp adverse littéralement en son sein: les Musiciens.

Vous pourrez ainsi vous battre dans des donjons déjà explorés avec le Go Home Club. Vous aurez aussi deux nouveaux membres pour votre club, 2 Musiciens et 2 donjons.

Il est bon à savoir qu’il n’y a pas de consommables ou de monnaie dans ce jeu. Tout est fait pour éluder le côté gestion dans ce titre. En autre, pour remonter votre vie, nul besoin de potion, vous la recouvrer après chaque combat. Si malheureusement vous mourrez, vous réapparaitrez sur l’un des nombreux checkpoints.

Avant de conclure, je pense qu’il me reste à parler un peu de la bande sonore. Comme dit précédemment, µ est une idole, du genre volcaloid. Ses Musiciens sont naturellement chanteurs eux aussi, et ont chacun leur propre chanson dans leur donjon. Pour ce faire, FuRyu a conclu un partenariat avec de vrais chanteurs volcaloid comme: CosMo暴走P et 蝶々P. Par contre, il y a un petit hic, cette musique vous l’entendrez en boucle dans les donjons.

Test The Caligula Effect Overdose

NOTE 13/20 – Les sorties sur consoles portables avaient généré plusieurs bugs. Les versions PS4 et PC étaient donc de meilleures alternatives. La version PS5 s’avère être le meilleur choix pour ceux qui ne l’ont pas encore testé (mais qui ont la console bien sûr). Les gens sensibles devront prendre en compte que les thématiques abordées sont sombres: illusion et mort.

La version étant un remake depuis la PSvita, beaucoup de choses ont été corrigées et améliorées. Mais, est-ce que cela suffit pour ceux qui ont déjà fait le jeu? Je ne pourrais pas répondre, car chacun à ses attentes propres. La redondance des donjons (linéaires) et leur attrait insipide, le manque de détails et de différences entre les personnages du côté des « gentils », sont des défauts toujours présents.

💎 Review réalisée à partir d’une version PS5.

Points Positifs

● De belles cinématiques en animé.
● L’originalité des mécaniques de combat.
● C’est un remake avec des améliorations.
● Travail sur les chansons.
● Beaucoup de liens à tisser avec les PNJ.
● Les histoires personnelles.

Points Négatifs

● Pas de sous-titres FR.
● Du déjà vu.
● Donjon redondant, linéaire, insipide.
● Trop d’aller-retour.
● Pas toujours beau.

Informations

Sortie: Le 02 juin 2023
Langue: Texte anglais
PEGI: 12
Dispo: Switch, PS4, PS5, PC
Éditeur: NIS
Développeur: FuRyu Corporation
Mode: Solo

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu!


En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

5 réflexions sur “Test The Caligula Effect Overdose chez NIS

Laissez un commentaire on réagira avec vous!