ActionSouls-likeTest

Test du jeu Lords of the Fallen 2.0 et demi

Lords of the Fallen est un jeu de CI Games sorti en 2014. On y avait joué vite fait à l’époque, mais sans conviction. Donc pouvoir mettre la main sur ce roboot de Lords of the Fallen 2.0 et demi (vous allez comprendre) est l’occasion parfaite de revoir notre copie.

Est-ce vraiment un reboot?

Il faut peut-être que l’on se mette d’accord. Lords of the Fallen cru 2023 n’est pas un reboot à 100%. Ce n’est pas non plus une suite pure. En fait, il est un peu des 2 en même temps et c’est pour cette raison qu’il n’est pas affublé d’un « 2 » dans son titre.

On ne l’invente pas, c’est le directeur créatif et le producteur qui l’ont dit, car ils ne se voyaient pas améliorer une suite. Ce qui est logique, ils ont raison, je comprends la démarche.

Dans celui-ci, l’intrigue se déroule 1000 ans après les évènements de la première version. On retrouvera des éléments du passé narrés par des PNJ ou le retour du dieu démon Adyr. Enfin, plusieurs choses du gameplay ont été modifiés. Du coup, vous n’avez pas besoin de jouer à celui de 2014.

On vous passe le flambeau

L’histoire sans spoiler: après une époque de tyrannie des plus cruelle, le dieu démon Adyr fut finalement vaincu. Mais les dieux ne tombent pas pour toujours… C’est pourquoi l’ordre secret, les Saintes Sentinelles veille. Aujourd’hui, des siècles plus tard, la résurrection d’Adyr approche. En tant que l’un des légendaires Noirs Croisés, voyagez à la fois dans les royaumes des vivants et des morts. Votre légende sera-t-elle celle de la lumière… ou celle des ténèbres ?

Notez que comme souvent dans les souls, l’histoire vous sera comptée également dans des écrits, donc il faut prendre la peine de lire le lore.

Après une cinématique d’introduction réussie, vous pourrez choisir l’une des neuf classes proposées. Il y en a pour tous les styles pour correspondre à votre jeu: Rodeur (archer), Prophète (prêtre). Traqueur (furtif), Mournstead (polyvalent), Partisan (puissance de feu), Loup Guerrier (force brute). Saint Chevalier, Pyroculiste (sorts de feu), Condamné (neutre). Le Croisé est un guerrier uniquement disponible dans la version Deluxe ou en suivant la quête d’Isaac.

Le choix de votre classe détermine donc vos points d’attributs ainsi que votre équipement de départ (armes et d’armures).

Hormis pour le choix du Condamné qui permet de construire son propre build. Ce qui peut être un risque si vous manquez de maitrise dans les souls. Les points d’attribut définiront vos capacités dans Force, Agilité, Brasier

À propos des combats et leurs corrections

Les combats dans Lords of the Fallen sont extrêmement dépendants du timing. Vous devez apprendre à esquiver, parer et bloquer au bon moment pour éviter les dégâts. Si vous êtes accoutumés au genre, cela ne vous posera pas de problèmes. Les nouveaux venus devront eux s’entrainer un peu.

Vous pouvez parer les attaques ennemies en utilisant un bouclier (si vous en avez équipé un) ou en utilisant votre arme. Les parades efficaces réduisent quant à elles les dégâts subis. Pour l’esquive, un bon timing d’esquive peut vous permettre de contre-attaquer rapidement. Mais attention, les actions que vous effectuez, comme attaquer, esquiver, parer et utiliser des sorts, consomment de l’endurance! Un détail dont il faut faire attention.

Lords of the Fallen offre la possibilité d’effectuer des exécutions spectaculaires sur des ennemis blessés (énergie atteint zéro). Ces attaques finales, bien exécutées, peuvent vous procurer des bonus de butin.

Les combats de boss sont souvent des moments « clés » dans les souls. Chaque boss a son propre ensemble d’attaques et de mécaniques uniques. Vous devrez étudier leurs mouvements et leurs schémas d’attaque pour les vaincre. Pour moi, la fausse note ce n’est pas spécialement la difficulté mal calée (un coup peut littéralement vous one shot), mais la barre de vie allongée inutilement.

Ce qu’il faut retenir de tout ce que je viens de dire, c’est que la proposition de 2023 n’a rien à voir avec la version de 2014! Désormais, place au dynamisme et à la légèreté.

L’armement: de la variété et même de la magie

Le jeu propose une variété d’armes, des épées aux haches en passant par les marteaux. Vous pouvez personnaliser et améliorer vos armes avec des runes pour les rendre plus puissantes et débloquer des compétences spéciales.

Dans les petites nouveautés, je vais citer l’arc et l’arbalète. Vous aurez des sacs de munitions qui rempliront une jauge globale. Pour augmenter la jauge, il sera important d’augmenter vos attributs d’endurance et de vitalité. Pour recharger vos munitions, vous devrez mettre la main sur des sacoches ou tout simplement aller en acheter. Vous ne serez pas bloqués dans la quantité d’achat, pas comme dans d’autre jeu. Dernière chose, les sacs de munitions n’ont pas de poids, donc pas d’inquiétude à ce niveau la. Par contre, ils prennent un emplacement d’objet.

Les sacs sont planqués dans tout Mournstead, donc à vous de fouiller. Pas de soucis, les munitions ne sont pas rares, elles sont juste délivrées par petites quantités. L’air de rien, ces armes permettent à tout le monde d’avoir un minimum d’attaque à distance sans en avoir la classe.

Grâce aux runes vous allez pouvoir vous octroyer deux choses en plus. En effet, les runes d’armes vont améliorer les statistiques de la dite arme mais surtout permettre à chaque classe d’avoir accès à un ensemble de sorts runiques. La magie runique ajoute une petite dimension stratégique aux combats. Il y a 3 grandes écoles principales de magie: Radiance, Rhogar et Umbral.

  • Radiance: c’est la magie sacrée du dieu Orius. Elle est axée sur des buffs, ou des soins. Mais peut aussi se servire de la magie de la foudre.
  • Rhogar: c’est la magie du dieu du chaos Adyr. Ce sera des sorts de feu principalement offensifs.
  • Umbral: c’est la magie venue du royaume d’Umbral. Elle permet d’utiliser les 2 premières magies, mais dans des conditions plus lentes. Elle permet aussi de lancer des sorts de zone.

Les runes peuvent être obtenus sur vos ennemis dans l’Umbral ou sur les boss. Il y en a aussi des qui sont cachés dans des objets. Le plus facile sera certainement d’aller voir le PNJ forgeron. Vous pourrez simplement lui en acheter (et en plus les faire monter sur les chasses). Pour la lanterne magique, il vous faudra dénicher un item spécial qui se trouve uniquement dans la dimension de l’Umbral.

Enfin, parlons un peu de la montée de niveaux. On récupère de la vigueur sur les ennemis qui va nous servir à plusieurs choses. Évidemment, elle servira à vous faire prendre des niveaux. Mais aussi à améliorer votre équipement. C’est également la monnaie pour acheter des objets. Donc, à ne pas dépenser n’importe comment.

Avancer à l’aveugle dans Mournstead

Le Mournstead n’est pas un monde ouvert. C’est plutot un ensemble de zones connectées les unes aux autres. Il y a un ou 2 chemins qui débouchent sur des portes fermées à ouvrir plus tard. L’avancée est plutôt pénible.

Les zones proposent des environnements variés et d’assez grande taille. Mais le rythme sera toujours le même: on cherche un chemin, c’est la cata ou c’est bloqué. On explore, mais on s’en rend compte qu’il va falloir jongler entre les 2 mondes. Des combats que l’on croit éviter, feront surface d’une manière différente dans le royaume des morts. En gros, c’est en quelque sorte des énigmes d’avancement.

Gros point noir du jeu, c’est l’orientation. Vous n’aurez pas de map, mini-map ou je ne sais quoi d’utile. Vous devrez vous débrouiller avec les indications pendant les textes, les dialogues ou le gribouillis (croquis)… Ouais, bon courage.

Les 2 mondes qui veulent chacun votre mort

Comme je l’ai dit, la lanterne vous permet de voir d’autre possibilité en entrant dans le monde d’Umbral. Si trouver des trésors est facultatif, ouvrir une porte ou voir un chemin est nécessaire. Le monde des vivants n’est pas des plus hospitaliers, mais celui de l’Umbral est encore plus inhospitalier! C’est simple, c’est le royaume des morts et de votre mort. Pour faire simple, rester dans l’Umbral c’est s’exposer à voir sa barre de vie s’éroder.

Les ennemis pop sans limites, mais surtout des ennemis spéciaux finissent par vous traquer sans relâche. A savoir que lorsque vous décédez, vous perdez votre XP non dépensées et réaparaitrez à votre dernier point de sauvegarde. Autre trouvaille, vous pouvez fabriquer vos propres points de sauvegarde à conditions d’avoir une ressources assez rare.

Sincèrement, au bout d’un moment, on comprend que dans l’Umbral il vaut mieux courir que taper. Pour sortir de ce monde, vous devez trouver un petit monument, sinon les choses se gâteront pour vous.

Pour vous prouver à quelle point les 2 mondes sont interconnectés, notez que si vous mourez dans le monde des vivants, vous réapparaitrez dans l’Umbral. Une deuxième chance? Hum, non, un bon cadeau empoisonné. CI Games veut votre mort je vous dis (non, j’exagère). Non en vrai, le monde de l’Umbral est très bien intégré au gameplay.

NOTE: 15/20 – On peut dire que tel le phénix, Lords of the Fallen renait de ses cendres passées. Le titre a réellement progressé ou améliorer ses problèmes d’antan, et a su susciter notre intérêt. S’octroyant même quelques trouvailles et nouveautés que l’on a appréciées.

Cependant, pour les adeptes de Dark Souls ou du maître Elden Rings, le nouveau cru ne sera peut-être toujours pas à la hauteur de leurs attentes. Ça, c’est chacun ses goûts.

Dans tous les cas, nous pouvons comprendre que la version 2023 ne plaira pas ou agacera des joueurs à cause de défauts qui auraient largement pu être évités. Le plus notable, c’est l’abus. Un souls, on y joue pour la difficulté, mais là, c’est toujours tirer sur la corde.

Pour les autres, relever le challenge sera une véritable satisfaction.

💎 Review réalisée à partir d’une version PS5.

Points Positifs

● De beaux panoramas.
● Et beau dans l’ensemble.
● Les armes à distance pour tous.
● Le passage des mondes réussi et bien intégré avec la lanterne.
● Grand choix de classes.
● La coop.

Points Négatifs

● Tellement punitif pour un rien, tout le temps.
● Manque d’équilibre en difficulté complètement fou:
● On préfère courir que se battre…
● La caméra.
● Manque de précision.

Informations

Sortie: Le 13 octobre 2023
Langue: Texte FR
PEGI: 18
Dispo: PS5, PC, Series
Éditeur: CI Games
Développeur: HEXWORKS, Defiant Studios
Mode: Solo, coop multi

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu:

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

Une réflexion sur “Test du jeu Lords of the Fallen 2.0 et demi

  • Pierre: au final il vaut mieux ne pas avoir joué à la « première version ».

    Répondre

Laissez un commentaire on réagira avec vous!

En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading