NarratifTestVisual Novel

Test du jeu narratif Oxenfree 2: Lost signals

Si comme 63 % des français (en juin 2023, selon BFM TV) vous possédez un abonnement Netflix, saviez-vous que vous avez accès à un catalogue de jeux accessibles gratuitement sur mobile? C’est l’occasion de (re)découvrir certains grands jeux de la scène indé!

Et ce mois-ci s’y ajoute Oxenfree II: Lost signals, dernier-né de Night School Studio et tout premier jeu édité par Netflix, le studio ayant été acheté en 2021 par la plateforme de streaming. Et vous le savez peut-être, j’adore les bons jeux narratifs (comme Paranormasight par exemple). Ayant eu la chance d’avoir obtenu une copie sur PS5, en voici mon retour!

Stranger Oxenfree

Alors vous vous demandez peut-être : faut-il avoir fait le premier Oxenfree pour pouvoir jouer à Oxenfree II: Lost signals? J’ai réglé la question en commençant par faire le premier que je n’avais pas fait… Journalisme d’investigation, bonsoir! Et le résultat de mon enquête acharnée, bravant monts et marées? Ce n’est pas indispensable, mais c’est mieux.

En effet, le jeu se situe 5 ans après les événements du 1er. Donc d’une part, vous risquez de passer à côté de toutes les références à la diégèse du premier. Les informations supplémentaires sur les personnages, lieux et événements ainsi que les découvertes de Maggie Adler seront moins savoureuses si vous n’avez pas le 1er en tête. Et d’autre part vous risquez de vous faire spoiler les révélations qui y sont faites. Il est d’ailleurs très chouette, donc c’est vraiment dommage de passer à côté!

Oxenfree se concentrait sur les relations entre des adolescents venus faire illégalement la fête sur l’île d’Edwards. L’occasion de comprendre les amitiés, ressentiments et découverte de l’autre propres à ce petit groupe, alors qu’il est en proie à des phénomènes surnaturels carrément flippants. J’ai grandi dans les années 90/2000 et cette histoire m’a donné des bouffées nostalgiques des teen-movies de mon adolescence!

A quelques millièmes de secondes de laisser passer mon heure

Système de dialogue dans Oxenfree II: Lost signals

Dans Oxenfree II: Lost signals, on s’intéresse cette fois-ci à des personnes plus âgées. Riley et Jacob, les personnages que vous suivrez, ont par exemple la trentaine. Les questions et thématiques soulevées ne sont donc pas les mêmes! Les adolescents du 1er arrivaient avec leur quête d’identité et des traumatismes liés à des évènements passés. Les adultes du second volet commencent à se trainer un peu plus de casseroles, fêlures et questions existentielles. Les problématiques soulevées m’ont beaucoup plus parlé et je l’ai souvent trouvé très touchant.

Concernant l’histoire, vous incarnez donc Riley qui revient dans sa ville natale qu’elle avait fui pour y trouver du travail. Votre mission de la soirée? Poser des transmetteurs dans différentes zones afin d’y capter des signaux étranges et de pouvoir les analyser. Vous serez pour cela en liaison régulière via un talkie-walkie avec Evelyn, votre employeuse, et en binôme avec Jacob pour faire le boulot. Comme vous l’imaginez surement, la nuit ne va pas être aussi simple que prévue. Vous allez devoir faire face à des phénomènes surnaturels incluant possessions fantomatiques et failles dans le continuum espace-temps.

Randonnée simulator

Dans ce jeu, de même que dans le 1er opus, vous allez marcher! Une grande partie de l’histoire se déroule pendant vos déplacements d’un point A à un point B. Les marches sont tout de même rarement ennuyantes et vous aurez quasiment toujours quelqu’un à qui parler. Le jeu est d’ailleurs mieux rythmé que son prédécesseur!

Vous aurez régulièrement le choix entre trois bulles de réponse de Riley. Cette mécanique vous permettra d’influencer l’histoire et les relations entre les personnages, et parfois même leur destin. Cette façon de dérouler les dialogues n’est pas toujours très simple à prendre en main (il ne faut pas être fatigué.e)! Vous devrez avancer, lire les sous-titres du doublage anglais et répondre rapidement sous peine de ne rien répondre du tout si vous ne choisissez pas assez vite. Mais pas de panique, je vous recommande de ne pas hésiter à vous arrêter régulièrement au début, et vous prendrez vite le pli.

Si ce gameplay remplit 80% du jeu, vous aurez également au cours de l’aventure à résoudre des petites énigmes pour avancer. Vous aurez des résolutions de puzzle à base de boutons à tourner pour obtenir une forme en 3D (que c’était chiant à la manette…). Vous pourrez également résoudre des mystères très chouettes en utilisant les failles de l’espace-temps. Quel dommage, d’ailleurs, qu’il y en ait eu si peu! Et enfin, vous utiliserez de nouveau votre fidèle radio pour résoudre certains problèmes qui vous seront posés.

Mais cette DA les amis…!

Gros gros point fort du jeu, la direction artistique est à tomber. Paysages somptueux, visuels super cools des évènements paranormaux… Les concepteur.ices du jeu ne s’y trompent pas et nous laissent régulièrement le temps et l’espace de contempler les tableaux (vous l’avez ?). Cela laisse de belles respirations à l’histoire (déjà pas très énervée il faut l’admettre), à l’image de l’héroïne qui enjoint plusieurs fois un autre personnage à être « présent ».

D’ailleurs, à ce propos, j’ai beaucoup apprécié le fait de ne pas avoir d’ATH (toutes les informations que vous trouvez très régulièrement dans les jeux sur votre écran, comme vos vies, la mini-map…). A la place, vous avez la possibilité de consulter à tout moment la carte sur laquelle Riley prend très régulièrement des notes… Un bon moyen de ne pas casser le 4eme mur!

Les doublages sont tous excellents, sans aucune fausse note. La bande originale a été composée de nouveau par Andrew Rohrmann, ou SCNTFC. Il a composé des morceaux pour d’autres jeux de la scène indie et pour la publicité. J’ai trouvé cette BO un tout petit peu moins sympa que dans le 1er volet (mais là, je pinaille) avec des titres moins marquants. Mais ça n’enlève en rien le fait qu’elle porte de façon magistrale l’ambiance de l’œuvre!

NOTE 17/20 – Bon, en conclusion, je ne le rappellerai jamais assez: si vous voulez tenter un jeu narratif, j’espère que vous aimez lire! Vous devrez également aimer les mystères mystérieux, voir des relations entre personnages grandir et les questionnements existentiels.

Si vous cochez toutes ces cases, je pense que vous allez probablement aimer Oxenfree 2: Lost signals autant que moi! Lui et son grand frère sont gratuits sur mobile si vous êtes abonné(es) Netflix. Pour les autres, il est disponible sur PC, Mac, Switch et PlayStation 4 et 5 au prix de 19,99 euros.

💎 Review réalisée à partir d’une version PS5.

Points Positifs

● L’histoire.
● L’ambiance.
● La DA.
● La BO.
● Les doublages.
● Les thématiques abordées.
● Les choix.

Points Négatifs

● Il ne faut pas être fatigué(e) pour y jouer!
● Parfois un peu longuet.
● Les commandes sur certains puzzles.
● Trop peu d’énigmes sur l’espace-temps.


Informations

Sortie: Le 12 juillet 2023
Partenariat: Just for games
Langue: Sous-titres FR
PEGI: 12
Dispo: PC, PS4, PS5, Switch, mobile
Éditeur: Netflix
Développeur: Night school Studio
Mode: Solo

SalbeT

Née avec une manette dans les mains, une de mes grandes fiertés est d'avoir battu mon père sur Shinobi à 3 ans et demi. Plus jeux indés que AAA, je suis pourtant toujours présente quand il s'agit de crier mon amour pour The Witcher 3 et Persona 5. Très éclectique, j'ai quand même des styles de prédilection : les RPG/JRPG, les Visual novel, les point'n'click, les jeux de survie/aventure et les jeux en coop pour jouer avec mon chéri et mes copains !

Laisser un commentaire