TestVisual Novel

Test du jeu Process of Elimination chez NIS

Nippon Ichi Softaware est de retour avec ELIMINATION OF PROCESS, un visual novel d’enquête déjà sorti au Japon en 2021. Je vous en parle aujourd’hui car le jeu a traversé le continent pour se décliner sur switch et PS4 via NIS. Cependant, le jeu n’est pas traduit, vous devrez faire avec l’anglais.

La version de base est tout de même « Deluxe », elle comprend un mini artbook et la bande originale en format numérique (donc via un code). Mais passons à ce qui nous intéresse, l’histoire: Le pays sombre peu à peu dans la chaos à cause d’un tueur en série nommé The Quartering Duke qui en est déjà à sa 100ème victimes. Le gouvernement décide de faire appel à une sorte de groupe secret nommée Detective Aliiance, qui regroupe les meilleurs enquêteurs afin de mettre fin au problème.

Wato Hojo simple étudiant, mais amateur d’enquêtes, va également être choisi. C’est comme cela qu’il se retrouve embarqué parmi les 13 autres détectives anonymes (ils portent des pseudonymes en rapport avec leurs compétences) quand il apprend que parmi eux, se cache le serial killer!

Les 14 personnages détectives dans Process of Elimination

Voilà, le titre n’est donc pas anodin, car le processus d’élimination est une méthode qui existe vraiment, et le gameplay nous demande de nous en servir. D’ailleurs, un autre grand détective utilisait cette méthode: Sherlock Holmes! Petit clin d’œil fait exprès ou non, c’est bien joué de la part du développeur.

N’oubliez pas que c’est avant tout un visual novel, parce que les premières heures de jeu ce ne sera que de la lecture, vous allez devoir patienter avant de pouvoir toucher une autre sorte de gameplay que j’attendais avec impatience. Je ne suis pas fan de visual novel, j’aurai vraiment apprécié l’investigation dès le début. Le schéma du jeu pourrait être ainsi: Longs dialogues du début -> investigations -> dialogues à choix ou résolution.

On se déplace sur une grille des lieux dans Process of Elimination

Voici en quoi consiste la partie investigation: vous irez dans différents lieux de l’île de Morgue pour trouver des indices. Sur une grille délimitée (genre une pièce), vous vous déplacez vers les points d’intérêts afin d’obtenir et analyser des preuves. Vous choisissez quel détective bouger, sachant qu’ils ont tous une distance de déplacement propre (Movement). Il faut également faire attention à leur compétence et statistiques (Inference, Inspection, Assistance, Analyzation) qui peuvent être efficaces ou totalement inutiles selon la situation. Du coup, vous pouvez aider un détective pour être sûr d’augmenter vos chances et donc vos statistiques. En somme, plus vous êtes, plus votre potentiel est boosté.

Process of Elimination 02 Le Blog Geek

Le jeu ne vous fera pas de cadeau. Par exemple, vous ne pouvez pas annuler une décision (sauf un déplacement). Vous avez un nombre de tours imparti, ou, il n’y a pas de sauvegarde pendant l’investigation. Sans oublier l’arrivée de pièges sur la grille… tous ces détails font que vous pouvez très vite avoir à l’écran le redouté « Game Over« . Bien sûr, la difficulté s’accentuera avec la progression dans le jeu, notamment avec les pièges. Enfin, durant la phase de dialogues à choix, si vous répondez mal, vous perdez la confiance des autres détectives.

Process of Elimination 03 Le Blog Geek

À la fin d’un chapitre, vous obtiendrez un score. Pour obtenir une bonne note, le plus important est la réussite dans les choix de dialogues! Le nombre de tours et la non analyse de tous les points d’intérêts n’ont pas d’impact sur le score. Mais pour cela, il faut bien lire tous les textes et la façon dont ils sont formulés.

Les personnages sont sans surprise stéréotypés dans leur comportement qui va de pair avec ce que leur pseudonyme reflète. Cependant, certain sont cool et réussis comme Bookworm (littéralement rat de bibliothèque) qui ne s’exprime qu’en narration.

Les graphismes sont dans la veine habituelle des jeux NIS, colorés et simples, sauf qu’ici, ils sont beaucoup trop simplistes. Par exemple, il manque de profondeur et de variation lors des dialogues en 2D, manque de décor dans les lieux en vue isométrique. Heureusement, les personnages sont eux très réussis, mais du coup ça amplifie le contraste.

NOTE 14/20 – Dommage qu’ils aient mélangé de la SF dans cette intrigue policière, ça casse la crédibilité. Ce jeu de niche saura attirer l’attention des fans de visual novel avec son gameplay d’investigation qui redonne une dynamique à l’ensemble.

Si vous ne maitrisez pas l’anglais, autant vous dire que vous serez en difficulté fasse à la quantité de textes qui demandent une compréhension pour choisir les bonnes réponses.

💎 Review réalisée à partir d’une version Deluxe Edition Switch.

Points Positifs

● L’idée des investigations…
● Le concept qui se rapproche du jeu Loup-garou vu que le coupable est parmi nous.

Points Négatifs

● … mais elles arrivent tardivement.
● Mieux adapté à un petit écran à cause des nombreux dialogues.
● Un scénario plaisant gâché par de la SF.
● Pas de traduction.

Informations

Sortie: Le 14 avril 2023
Langue: Texte anglais
PEGI: 16
Dispo: PS4, Switch
Editeur: NIS
Développeur: Nippon Ichi Software
Mode: Solo

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu!


En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

Une réflexion sur “Test du jeu Process of Elimination chez NIS

  • Je n’arrive pas à savoir si j’ai envie d’essayer…

    Répondre

Laissez un commentaire on réagira avec vous!