ActionRPGTest

Test du jeu vidéo Atomic Heart chez Focus Entertainment

Si vous êtes sur ce test, c’est que tout comme moi, vous ne prêtez pas attention aux amalgames faits entre une guerre et des gens qui ont travaillé sur une œuvre russe de fiction. Je vous présente Atomic Heart sortie en février, développé par Mundfish:

Je n’avais pas eu l’occasion de tester Atomic Heart à sa sortie, alors j’ai profité de la sortie des DLC pour vous les proposer. Je vais commencer par le jeu, je ferai une review que pour les DLC plus tard, car il y a des choses à expliquer.

Présentation du jeu et immersion

Le titre commence avec un personnage que l’on ne voit pas, assis sur un bateau qui remonte un cours d’eau au cœur d’une ville russe fictive. C’est une manière intelligente de non seulement nous obliger à admirer les décors de la ville, mais aussi à écouter ce que dit notre personnage et les voix tout autour.

On découvre une ville dans les années 50, en fête. On constate très vite que la technologie est très présente, notamment avec l’emploi de divers robots. Et pour cause, cette URSS alternative a découvert le Polymère une substance aux diverses propriétés qui ont permis au pays de faire un bond technologique et scientifique qui surpasse tous les autres.

Le but désormais est de rendre tous les humains heureux et interconnectés. Cela s’appelle Kollectiv. Vous la sentez la douille? Évidemment, le lancement de Kollectiv tourne au drame quand toutes les entités robotiques se retournent contre les humains. Ces robots qui étaient là pour aider au quotidien, sont dorénavant nos ennemis!

Place à l’arsenal dorogoy!

Bien sûr, notre personnage n’est pas n’importe qui, nous sommes Nechayev Sergey Alekseyevich connu sous le nom de code Major P-3. Il va prendre les choses en main sous la directive de son mentor, le professeur Sechenov et l’aide du gant doté d’une IA nommée Charles. Ce gant, c’est un genre de couteau-suisse.

Je pense que du coup, je vais commencer par le gant. Hors combat, il servira à récupérer les ressources sur les dépouilles ennemies ou simplement cachées dans des tiroirs, coffres etc.

Je ne vais pas tous les faire, mais en combat, vous trouverez des capacités telles que Shok. Il permet d’infliger des dégâts de choc aux ennemis pour les ralentir.

Polymeric Shield est lui un bouclier en polymère que vous déclenchez pour absorber les dégâts ennemis. Toutes les capacités sont disponibles à l’achat grâce aux neuropolymère. Cette ressource tombe des ennemis ou sont dans des contenants. Vous pouvez les utiliser dans n’importe quelle station de mise à niveau NORA, une sorte de réfrigérateur (un peu particulier quand même, car il est nymphomane). C’est ainsi que vous acquérez des capacités.

En parlant de capacité, Shok vous sera donné gratuitement lors du tutoriel. Pour les autres capacités et mises à niveau, vous devrez posséder les bonnes ressources pour les acquérir. Vous voyez les différentes capacités, ainsi, vous pouvez choisir quel chemin emprunter.

Au fur et mesure, des pouvoirs seront probablement plus utiles que d’autres, mais ne vous en faites pas, tout est prévu. En effet, les capacités peuvent être remboursées, vous laissant la possibilité d’essayer différentes combinaisons. Évidemment, les ressources, elles seront perdues.

Vous aurez aussi des choix à faire, car les ressources qui servent à fabriquer des munitions, sont les mêmes demandés pour fabriquer des items de soin.

Ce sera différent pour les armes. Vous n’obtiendrez pas toutes les armes comme ça, il faudra les gagner. De plus, pour faire leurs mises à niveau, vous devrez trouver des plans. Bien sûr, il faudra aussi des ressources. Les armes sont diverses et variées, mais en situation, au final la plupart ne sont pas « efficaces ».

Notez que c’est NORA qui permet de fabriquer les munitions. Je sais que les dialogues sexuels de NORA ont suscité débat voir indignation, mais il faut vraiment la prendre pour ce qu’elle est: de l’humour graveleuse. De plus, le jeu n’est pas PEGI 18 pour rien (en plus de la violence)!

Le passage dans la zone ouverte n’a pas été des plus agréables, car c’est blindé d’ennemis qui repop à l’infini ou qui se jettent sur vous. Ne vous laissant que peu de temps pour récupérer vos ressources.

Un peu de calme avant la tempête

Il n’y aura pas que des phases de tirs, vous aurez à rechercher votre chemin, chercher des items pour avancer et résoudre des genres de petits puzzles. Vous trouverez aussi des phases de plateformes, assez chiantes à cause de sauts d’une lourdeur dingue et d’une mauvaise précision. Il y aura même de la conduite.

NOTE: 15/20 – Je ne fais en aucun cas partie de ces gens qui ont critiqué ou boycotté Atomic Heart pour apologie au communisme ou soutien à la guerre… Le studio (et par extension l’éditeur) n’a aucun rapport, c’est dommage de ne pas faire la part des choses, car dans ce cas, on ne lirait plus. On ne regarderait plus de série etc.

Bref, Atomic Heart est un jeu plaisant visuellement et artistiquement qui propose une recherche pour son univers et beaucoup de détails. De plus, vous pourrez compter sur plus d’une vingtaine d’heures de jeu et bien plus si vous avez la collectionnite aiguë.

💎 Review réalisée à partir d’une version PS5.
💜 Aidez nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu.

Points Positifs

● Très réussi visuellement.
● De la recherche dans le lore.
● Entièrement doublé.
● La découverte de musiques.
● Le gant.
● L’humour en pleine apocalypse.
● Durée de vie.

Points Négatifs

● Les commandes en menus.
● Les sauts sont tellement mauvais.
● Certains dialogues graveleux peuvent choquer.
● Le scénario n’est pas transcendant.
● Robot guêpe!

Informations

Sortie: Le 21 février 2023
Langue: Texte & voix FR
PEGI: 18
Dispo: PS5, PS4, PC, Series, One
Éditeur: Focus Entertainment
Développeur: Mundfish
Mode: Solo

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

Laissez un commentaire on réagira avec vous!

En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading