Plates-formesRythmeTest

Test du jeu vidéo DreamWorks Trolls: Remix Rescue

Etre rédacteur, c’est savoir sortir de sa zone de confort. Pour le site, je le fais souvent, parce qu’il y a des genres de jeu dont je ne suis pas fan. Comme les souls, la dance, le sport et les jeux pour enfant. Mais, je sais être objective et me mettre à la place « de ». En l’occurrence ici, je me suis mise dans la peau d’un enfant pour tester DreamWorks Trolls Remix Rescue!

Avant-propos pailleté

Je me suis dit que pour comprendre le jeu, il valait peut-être mieux que je visionne films ou série Trolls pour en saisir ce qui pouvait donner envie à un enfant de faire perdurer les films en jeu vidéo.

Résultat: C’est génial! J’ai regardé un film et la première saison de la série et j’ai carrément aimé. Je comprends que les enfants apprécient, c’est marrant! L’univers est coloré, il y a plein de blagues visuelles et auditives. Les personnages ont chacun leurs caractéristiques et personnalité, de plus ça chante sur de la pop musique.

Ce n’est pas aussi déjanté que ma série animée préférée Centaurworld, mais franchement ce n’est pas « neuneu » au point de dégouter un adulte. Du coup, je comprends qu’un enfant se dise « hey, je voudrais bien jouer à un jeu vidéo Trolls, achète moi un jeu ».

C’est parti pour des câlins et des chansons

Lorsqu’on met le jeu en route, il y a une super chanson thème. Puis, il y a un écran du style Little Big Planet, du mignon, de la coloration, des matières. Grâce à mes visionnages, j’ai compris que ce n’était pas pour rendre le jeu mignon ou lui donnait un style, c’est la marque de fabrique des Trolls. En effet, leur monde est fait de végétation, de tricot, de duveteux et de papier feutre. Bref, une ode au scrapbooking! J’ai retrouvé cela dans le jeu vidéo, même si les textures ne sont pas de super qualité en mode dock.

Le jeu nous laisse personnaliser notre troll en proposant des garçons ou des filles, la couleur de la peau et des cheveux… La personnalisation me parait suffisante pour des enfants. Puis, on démarre.

C’est à cet instant que je me suis dit que j’avais bien fait de m’intéresser à l’univers, car nous sommes plongés sans trop d’explication dans le village.

En fait, le lore n’est pas expliqué, la licence part peut être du principe que l’enfant connait. Voici l’histoire du jeu:

Au village Pop, le personnage que nous incarnons doit se rendre sur scène pour son intronisation. En même temps, Chaz, un troll pas sympa, se voit accordé une seconde chance par la reine Poppy. Malheureusement, Chaz parvient à duper tout le monde à l’aide de son Smooth Jazz. Sauf nous, car nous avions un casque sur les oreilles au moment de la chanson hypnotisante. Hey oui, DJ power! Pour vous situer, chronologiquement, le jeu se place après le 2ᵉ film.

La réponse est dans le titre: DreamWorks Trolls Remix Rescue

C’est ainsi que le titre prend tout son sens. Nous devons sauver (« rescue ») le Troll Kingdom! Le début de l’aventure sert de tutoriel. On apprend au fur et à mesure à s’orienter, sauter… Ainsi que les astuces pour s’accrocher ou le Hair-jitsu (oui, c’est comme le jujitsu). On évolue sur des plateformes et c’est plutôt linéaire, tout en proposant tout de même plusieurs chemins possible.

On appréciera d’avancer dans d’autres lieux tels que la Ville Volcanique de Barb. En tout, vous foulerait 4 régions dans lesquelles il vous faudra libérer les personnages de la franchise.

Point très positif, les parents peuvent faire l’aventure avec leurs enfants, ou les enfants peuvent jouer ensemble, puisque le titre prend en charge 4 joueurs. Le seul point noir, c’est la caméra! J’ai réussi à passer outre bien qu’elle m’ait gâché certain moment. Or, pour des enfants, je me dis que ça peut devenir frustrant.

Quand vous franchissez un nouveau niveau (il y en a 3 par région), vous aurez un mini-jeu. Ces mini-jeux sont accessibles à tous les joueurs présents dans la partie.

Évidemment, dans l’optique de rester dans la thématique, il s’agira de jeu de rythme. Il y en a 2 sortes. Un dans lequel le troll doit danser en rythme. Pour cela, le joueur doit appuyer au bon moment sur une touche directionnelle. Le second ressemble à Guitare Hero. Votre troll tient une guitare et vous devez appuyer sur la bonne touche (couleur) au bon moment.

NOTE: 14/20 – Pour conclure, je pense que si j’étais un enfant, j’aimerais que mes parents m’offrent DreamWorks Trolls Remix Rescue. Il réunit tout ce qui met de bonne humeur: des chansons pop, un monde coloré, la possibilité de jouer à plusieurs.

Sur Switch, les textures sont discutables et les couleurs criardes. De plus, la caméra s’avère parfois pénible. Mais ce que je retiens surtout, c’est qu’en plus de ce jeu, j’ai découvert la licence Trolls. Le jeu est sorti en octobre 2023 et ce test a été réalisé pour sa sortie physique.

Découvrez un autre test DreamWorks: DreamWorks All-Star Racing.

💎 Review réalisée à partir d’une version presse Switch.

Points Positifs

● On retrouve l’univers de la licence.
● Créer son troll.
● La musique pop.
● Jouer jusqu’à 4.
● Difficulté juste et attendue pour un tel jeu.
● Les mini-jeux.

Points Négatifs

● Pas très beau sur Switch en mode TV.
● Films et série sont doublées en FR, pas ce jeu.
● Troll Kingdom est de matières différentes, dans le jeu les textures ne sont pas bien retranscrites.
● La caméra.

Informations

Sortie: Le 03 novembre 2023
Langue: Texte en FR
PEGI: 3
Dispo: PS5, PS4, Switch
Éditeur: GameMill Entertainment
Développeur: Petit Fabrik
Mode: Solo, coop

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu!


En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

3 réflexions sur “Test du jeu vidéo DreamWorks Trolls: Remix Rescue

Laissez un commentaire on réagira avec vous!