Puzzle-gameTest

Test Express du jeu vidéo fruité Suika Game

Suika Game est le nom japonais, vous le connaissez peut-être sous l’appellation Watermelon Game. Il est sorti en 2023 chez nous, donc ça va, je ne suis pas si en retard que ça. Le jeu est un puzzle game mettant en scène des fruits qu’il faut empiler comme dans un Tetris.

Le jeu en soi est très banal, mais tout comme Candy Crush en son temps, il a un je ne sais quoi qui vous rend addicts. Je pense que les couleurs très chaleureuses et très « pop » y sont pour quelque chose. Mais pas seulement. Les fruits ont tous des petits yeux et des petites bouches qui changent d’expression. Enfin, les fruits tombent d’en haut, lâché par un petit nuage lui aussi rendu kawai.

Même s’il n’y a pas de stratégie particulière, il y a quand même quelques petits points à connaitre. Au début, je déposais les fruits et je regardais les résultats. Puis, après une partie, j’en ai compris les subtilités. Allons dans l’ordre:

Les fruits tomberont toujours du haut, du nuage, pour atterrir dans un bocal rectangulaire. Ils descendront jusque dans le fond.

Les fruits sont pour la plupart ronds, hormis le raisin et la fraise sur Switch. J’ai cru voir que ceux-ci n’ont pas tous la même forme selon la plateforme. Ce qui est « rigolo » c’est qu’on a l’impression qu’ils sont gonflés comme des ballons et lorsqu’ils tombent ils en ont le comportement avec des petits rebonds.

Ça va être un peu long, mais je suis obligée de citer les fruits pour vous faire comprendre les conséquences lorsque vous les laisser tomber. Vous trouverez la cerise, la fraise, le raisin, une mandarine, une orange, une pomme, une poire, une pêche, un ananas, un melon et la pastèque.

Vous les laissez tomber tout en choisissant la position de la chute. D’ailleurs, sur Switch, c’est très simple et efficace. Et vous recommencez ainsi de suite de fruits en fruits. Le but, étant de faire grossir les fruits déjà posés.

En effet, si 2 cerises se touchent, elles se transforment en 1 fraise. Si 2 fraises se touchent, elles se transforment en 1 raisin, etc. Tout comme dans Tetris, les fruits arrivent aléatoirement et vous pouvez voir le prochain fruit prévu. Évidemment, si les fruits débordent du bocal, c’est le game over.

Conclusion – Quand on sait qu’à la base Suika Game était juste l’application de la marque Aladdin X pour ses projecteurs. D’ailleurs, vous retrouvez le même logo avec le même petit nuage dont je vous ai parlé. On peut dire qu’ils ont réussi leur coup, nous donner envie avec pas grand chose: des fruits avec des expressions et un bocal.

Le jeu est en anglais, mais rien d’insurmontable étant donné que ce sont des mots que l’on retrouve souvent.

Si vous souhaitez travailler vos méninges avec un autre jeu, essayez Lumote.

💎 Review réalisée à partir d’une version Switch.

Points Positifs

Points Négatifs

Informations

💜 Aidez-nous en partageant cette page, cela nous permet de vous proposer plus de contenu:

Karma Shachou

Joueuse de RPG avant tout, elle a pourtant commencé avec Tetris sur les WC. La passion (geek, pas les WC) a persisté sur le blog en 2012 avec rien ni personne, puis, elle a grandi avec de nombreux partenariats et quelques larbins en intérim. Touche à tout, jeux indé/AAA, sauf le sport, les FPS et les MMO (à part SWTOR, une religion de jeunesse), elle poursuit sa route vers la gloire et s'étend même dans d'autres domaines! Par contre, y'a plus de place chez elle: ah les collections!!!

6 réflexions sur “Test Express du jeu vidéo fruité Suika Game

  • Anonyme

    hahaha j’oserai jamais l’essayer, après je perds des semaines de ma vie sans les voir passer 😝 mais ça a l’air un peu rigolo !

    Répondre
  • Iol ma mère est accro
    Une drogue pour elle ! ! !

    Répondre
  • Charlounette

    Arrête d’y jouer!

    Répondre
  • Je sens que c’est le genre qu’il ne faut pas essayer pour ne pas tomber dans le piège

    Répondre

Laissez un commentaire on réagira avec vous!

En savoir plus sur Le Blog Geek

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading